PÔLE JEAN MOULIN

Chers Amis du Pôle Jean Moulin-réseau MRN, A toutes et tous nos voeux les plus chaleureux pour 2021. L'année qui s'achève fut rude et éprouvante. Une pensée fraternelle pour tous nos amis disparus. Ils resteront chers à notre coeur. Je vous embrasse, Anne FRIANT MENDRES



FROGER Robert
Chemin de la Résistance et des Maquis
Mis en ligne sur le site le 8 janvier 2021


Nom du ou des réseaux d'appartenance dans la Résistance :
Stacks Image 26256


Réseau Pat O'Leary
Stacks Image 26268

Source : Histoire de rues CARHAIX par Dominique MESGOUEZ


Mort en déportation
Robert FROGER était originaire de Nantes et tenait une droguerie sur la place d' Aiguillon à Carhaix (actuelle poissonnerie).
Il débute sa carrière comme représentant en produits pharmaceutiques et s'installe à Carhaix en 1927.
Sa femme s'occupait d'un atelier de corsetterie à la même adresse.
Avec quelques autres il insuffla dès le mois d'août 1940 les premiers éléments de résistance dans le Poher en diffusant notamment des journaux clandestins.
Il faisait partie du réseau Pat O'Leary qui s'occupait de soigner et de rapatrier les aviateurs alliés abattus au-dessus de la Bretagne ...
Recherché par les Allemands, il se cache tout d'abord à Guingamp, puis à Kergoat en Saint Hernin.
Cette seconde cachette est découverte par les troupes allemandes, et Robert Froger est contraint d'en trouver une troisième.
C'est à Pénity Saint Laurent qu'il trouve refuge pendant quelques semaines.
Il participa au parachutage d'armes de PénityLandeleau du 10 mai 1944.
Pendant cette opération une fusée fut lancée par on ne sait qui ! Tous les résistants présents partirent du lieu de parachutage mais Robert Froger revint sur place pour tenter de comprendre ce qui s'était passé.
C'est là qu'il fut arrêté, à Pont Pénity, puis torturé au château rouge de Carhaix et envoyé par train dans un camp où il mourut en déportation ...