PÔLE JEAN MOULIN

Chers Amis du Pôle Jean Moulin-réseau MRN, A toutes et tous nos voeux les plus chaleureux pour 2021. L'année qui s'achève fut rude et éprouvante. Une pensée fraternelle pour tous nos amis disparus. Ils resteront chers à notre coeur. Je vous embrasse, Anne FRIANT MENDRES



LE CRAS ANDRE
Chemin de la Résistance et des Maquis
Mis en ligne sur le site le 27 octobre 2020


Nom du ou des réseaux d'appartenance dans la Résistance :


Lieutenant FTP de la Cie Leclerc du bataillon La Tour d'Auvergne
Stacks Image 26268
SOURCE : https://www.ouest-france.fr/bretagne/concarneau-29900/quand-andre-le-cras-se-souvient-de-la-resistance-3540458

Quand André Le Cras se souvient de la Résistance

Vendredi, le lieutenant FTP de la Cie Leclerc du bataillon La Tour d'Auvergne, a reçu les insignes de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur. À 91 ans. Pour son engagement dans la Résistance.

Il est né le 8 juin 1924 à Lanriec, commune à part entière à l'époque. Dans le même lieu-dit où il vit aujourd'hui, à Toulmengleuz. Là où il cachait parfois ses activités de résistant pendant la guerre.

À 91 ans, le Lanriécois André Le Cras est aujourd'hui l'un des derniers représentants de la Résistance locale FTP.

Un engagement salué par le général Hervé Le Bot qui lui a remis ce vendredi, au domicile de sa fille, au Cabellou, les insignes de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur.

Un parcours salué qu'il lie à jamais à celui de Pierre Guéguin, ancien maire de Concarneau, fusillé le 22 octobre 1941 à la Carrière des Fusillés de Châteaubriant, en représailles de l'assassinat d'un officier allemand, comme quarante-neuf autres otages et compagnons.

« Je dois mon engagement dans les FTP à Pierre Guéguin, explique André Le Cras, ému aux larmes. Il a été mon professeur de mathématiques. C'était un élu communiste à cette époque-là, mais jamais il n'a mis en avant cette étiquette politique dans ses cours. Pour nous, Concarnois, sa mort a été épouvantable. Il a tant fait pour sa ville et son port. Alors on s'est dit qu'à notre tour, on devait faire quelque chose. »

En 1942, André Le Cras a 18 ans. Il veut devenir instituteur. À la rentrée, il intègre le collège moderne des garçons de Quimperlé, un véritable nid de formation des cadres de la Résistance. Avec plusieurs Concarnois et des jeunes du secteur, il décide de monter un mouvement. « Nous étions huit au départ mais nous ne savions pas vers qui nous tourner pour nous connecter à la Résistance, se souvient-il. Finalement, notre groupe s'est rattaché aux Francs tireurs partisans. Au départ nous faisions surtout du renseignement. Puis notre groupe s'est agrandi. À l'époque, on ne recrutait pas comme ça. On prenait des gens sûrs, qui surtout gardaient leur langue. Le cloisonnement était important pour notre survie. » Plus tard, son mouvement sera englobé avec d'autres sous le nom de Compagnie Leclerc, rattachée au bataillon de la Tour d'Auvergne de Quimper.

Lui se souvient avec émotion des coups qu'ils faisaient aux Allemands, « piquant leurs armes lorsqu'ils partaient en goguette dans les cafés du coin. À l'époque, notre bataillon n'avait pas d'argent et très peu d'armes. On faisait tout ce qu'on pouvait pour mettre la main dessus. On a aussi fait des tentatives de déraillement du train de Quimperlé. »

Il deviendra responsable FTP pour le secteur de Concarneau. « En juin 1944, les mouvements de la Résistance s'étaient développés et on a donné un sérieux coup de main aux troupes du débarquement. »

Avec son bataillon, André Le Cras, devenu lieutenant dans la 6e compagnie du 118e régiment d'infanterie, participera à la Libération de Concarneau, de Quimper, de la presqu'île de Crozon et plus largement du Grand ouest. En déminant une plage du côté de Plestin-les-Grèves dans les Côtes-d'Armor, il sera blessé. Lui reste encore aujourd'hui, en souvenir, l'éclat d'un obus logé dans une cuisse.

À la fin de la guerre, il restera quelques années dans l'armée dans le 10e bataillon des chasseurs à pied. Devenu instituteur, il deviendra le responsable du foyer laïque de Quimperlé. Et développera des activités éducatives à travers le cinéma Bel Air.