PÔLE ou CENTRE JEAN MOULIN
« RESISTANCE et CITOYENNE Du FINISTERE à l'EUROPE
LA  JEUNESSE,   LA  LUTTE,   L'ESPOIR


Les Résistants et Amis de la Résistance- ANACR- du Finistère, souhaitant sauvegarder les sources d'archives de la Résistance et de la Déportation, souhaitant  transmettre les valeurs de la Résistance aux jeunes générations du Finistère, envisagent l'ouverture d'un « Pôle de documentation, d'information, d'archives et de création », appelé « Pôle Jean Moulin , Résistance et Citoyenneté, du Finistère à l'Europe ».
 

Ce projet de Pôle peut se résumer en quatre actions:
collecter, classer et conserver les archives privées des Résistants et Déportés;
animer un pôle de documentation, ouvert au public, à partir de ces archives et d'un fonds documentaire, développer un site internet;
valoriser l'histoire et les idéaux de la Résistance dans le Finistère, souligner  la fraternité avec les Résistants étrangers qui luttèrent sur notre sol ( expositions, conférences, café-débats, balisages des chemins de la Résistance et des Maquis, randonnées, liens et échanges avec les Résistances des autres pays d'Europe...);
faire vivre ces idéaux en offrant un espace de création artistique, « Résister, c'est créer ».
 Il contribuera ainsi à l'éducation des jeunes générations,  les préparant à devenir des citoyens vigilants, conscients de leurs devoirs et de leurs droits, soucieux de maintenir et de créer des liens fraternels entre les pays - particulièrement les pays de l'Union Européenne -  et enfin, informés  de  l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale et de ses désastres, des hommes et des femmes de paix.
Dès cette première étape nous bénéficierons de l'appui des Archives Départementales et du Musée de la Résistance Nationale.
Comité de parrainage: Nous avons le soutien de principe de personnalités  de la Résistance : Cécile Rol-Tanguy, Raymond Aubrac, Louis Cortot, Jean-Louis Crémieux-Brillac, Stéphane Hessel, personnalités auxquelles il faut ajouter nos Présidents d'Honneur, notre co-président Charles Paperon, et l'Ancien Ministre Louis Le Pensec pour le Finistère. Sont pressentis: Daniel Cordier ainsi que le Sénateur du Finistère Alain Gérard.
Nous refuserons ainsi l'ignorance, l'oubli ou le mépris de ce combat essentiel pour la paix, la dignité et la liberté.

MANIFESTE FONDATEUR
PROJET  proposé par les Résistants et Ami(e)s de la Résistance- ANACR – du Finistère

PÔLE ou CENTRE JEAN MOULIN, «  RESISTANCE et  CITOYENNETE »              
Du FINISTERE à l'EUROPE
LA JEUNESSE,  LA LUTTE,  L'ESPOIR

à élaborer en concertation avec les autorités publiques d'accueil, le Musée de la Résistance Nationale, les Archives Départementales et toutes les associations partenaires
Lors de la Seconde Guerre Mondiale, dans notre pays occupé par les forces armées nazies  et soumis au  régime de collaboration  de Vichy, fut constamment bafouée la déclaration des Droits de l'homme et du citoyen  du 26 août 1789  « considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements »;
Considérant que  la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée à Paris le 10 décembre 1948  est l'expression la plus haute de la victoire de l'homme sur la barbarie nazie et de l'établissement de la paix;
Considérant la part prise par la Résistance des peuples soumis par les armes  dans cette victoire, la part prise par le Finistère qui, dès le 18 juin 1940, fut un bastion du refus de l'occupation  et de la dictature, nous,  Résistants et Amis de la Résistance du Finistère déclarons refuser  l'ignorance, l'oubli ou le mépris de ce combat qui permit le  rétablissement de la paix, de la République et de son idéal de liberté, d'égalité et de fraternité, ainsi que les valeurs humanistes et démocratiques.  
Nous voulons éveiller les consciences,  préserver  et transmettre le patrimoine moral et matériel de la Résistance et de la Déportation dans le Finistère, l'espérance liée à ce combat, cultiver les liens fraternels créés entre les Résistants qui luttèrent sur notre sol et plus particulièrement ceux de notre continent, l' Europe.  Nous favoriserons ainsi  l'émergence d'une conscience citoyenne européenne.  
Dans ce patrimoine à transmettre  figure  au premier plan  le texte fondateur du pacte social de la Libération et de la Reconstruction de notre pays détruit par le guerre qu'est le Programme du Conseil National de la Résistance, «  Les Jours Heureux » du 15 mars 1944. Ce programme doit être connu de tous. Il fut conquis de haute lutte , au prix de tant de douleur, par tous ces hommes et ces femmes courageux, amoureux de la vie et de la liberté,  à qui, en ce lieu, hommage sera rendu.                                                                                                      
 Le Pôle Jean Moulin, lieu vivant de culture, de ressources, d'animation, de rencontre entre la jeunesse,les derniers témoins, les historiens, les journalistes, les artistes, est un lieu ouvert à tous.                                               
                                                                        Anne Friant-Mendrès
   
                                                                                                                                               
Manifeste Fondateur           Le Pôle Jean Moulin se donne les missions suivantes:
Article premier- Buts
1-recueillir et préserver les témoignages, documents, archives, dont l'authenticité permettra  de rendre compte de la richesse exceptionnelle de la Résistance dans notre département, de la répression, et d'en assurer la pérennité.
2- préserver et transmettre, en priorité  aux jeunes générations, l'esprit de la Résistance, l'espérance,  dont témoigne l'appel du Général de Gaulle du 18 juin 1940,  contribuant ainsi à éveiller les consciences et former les jeunes citoyens;
 3- faire connaître les valeurs humanistes et démocratiques pour lesquelles luttaient les Résistants et garder la mémoire de ceux qui ont laissé leur vie dans ce combat contre l'occupant nazi et la dictature de Vichy;
4- faire connaître le Programme du Conseil National de la Résistance;
5- faire connaître  les crimes commis par ceux qui piétinèrent ces valeurs, crimes commis dans  les camps de concentration, crime  de génocide  dans les camps d'extermination,  honorer la mémoire de leurs victimes;
6- maintenir les liens entre les Résistants de toute l'Europe qui luttèrent à nos  côtés pour libérer notre pays, rétablir la République,  défendre des idéaux communs de liberté de paix et de fraternité entre les peuples, creuset d'une Europe pacifiée et démocratique.

Article deuxième-  Activités
Les activités du PJM articuleront fonctions archivistiques et documentaires assurées en partenariat avec la Direction des Archives Départementales, Le Musée de la Résistance Nationale, la cinémathèque de Bretagne, l'Education Nationale*, et les fonctions de pôle d'animation, de ressources, de création tout particulièrement en direction de la jeunesse.
1- Collecte et conservation
Il s'agit de recueillir, de classer et de conserver des archives privées concernant la Résistance et la Déportation. Les risques de dispersion des documents liés à la disparition de leurs initiateurs nécessitent de proposer  à leurs détenteurs un centre dédié à la Résistance Finistérienne, leur assurant un traitement digne de leur intérêt.
Les auteurs de ces archives ou les familles, quels que soient la nature et le support matériel de ces  documents, doivent être assurés de leur sauvegarde matérielle et du respect de leur intégralité en tant que fonds spécifiques. Cette partie sera assurée par notre partenaire, la Direction des Archives Départementales.
2- Rencontres,  échanges, animation
Le Pôle Jean Moulin veut transmettre la riche diversité de la Résistance à l'occupation, à l'idéologie nazie et au régime de Vichy dans notre département: résistance de la paysannerie des Montagnes Noires et des Monts d'Arrée, résistance des marins allant rejoindre la France Libre ou assurant le transport des clandestins, résistance ouvrière, en particulier de l'arsenal de Brest, résistance des ouvriers construisant le mur de l'Atlantique, résistance des femmes, souvent très jeunes – elles conquirent enfin  leur statut de citoyenne et donc le droit de vote à la Libération- résistance des employés des postes, lycéens, apprentis, cheminots, instituteurs, secrétaires de mairie, ingénieurs, médecins...
Le PJM veut transmettre à la jeunesse le grand message des résistants: la jeunesse doit être pleine d'espoir, car elle tient son destin entre ses mains.
Le PJM se veut aussi un lieu de confrontation intellectuelles, militantes et fraternelles avec d'autres associations et centres d'histoire contemporaine des mouvements sociaux, ouvriers et paysans, qu'il s'agisse d'organismes ou de structures s'intéressant aux résistances régionales, nationales ou européennes.
Pour ce faire, expositions et conférences seront régulièrement organisées.
Un  « Café du Maquis » sera ouvert,
 3- Le Pôle sera le lieu d'organisation des Randonnées de la Résistance et des Maquis. Des guides seront formés, permettant à tous et particulièrement à la jeunesse, une découverte de leur histoire et de leur territoire.
 4- Nouvelles technologies: notre site internet, lesamisdelaresistancedufinistere.com, riche et dynamique, continuera de proposer de nombreuses ressources en ligne (expositions virtuelles, dossiers pédagogiques, inventaires, documents numérisés, forums de discussion... ). Ce site, accessible à tous, à tout moment, serait une aide précieuse pour professeurs et élèves.

Article 3 - Moyens
Pour mener à bien les diverses activités que se propose de développer le PJM, des moyens en matière de locaux, de personnel, de matériel et de budget, sont à prévoir:
1- Locaux:
Les locaux mis à disposition pour la conservation et la communication des archives devront répondre à plusieurs exigences:
 - le local de conservation des archives répondra aux normes techniques applicables ( charge au sol, climat, sécurité incendie et intrusion) à toute situation d'archivage de documents sur différents supports physiques( papier, bandes magnétiques, disques numériques...);
 - la salle de consultation, qui comprendra une vingtaine de places, sera accessible à tout public;
 - l'archiviste disposera d'un bureau communiquant avec la salle de consultation;
Des espaces de conférence et d'exposition sont prévus:  une salle d'exposition, une salle de projection et de conférence, un espace «  café-débats », un bureau d'accueil.
2- Personnel:
Au minimum un archiviste sera recruté, pour assurer le traitement et l'exploitation des fonds d'archives et des collections documentaires conservées au Pôle.
D'autres personnes pourront être recrutées, de manière permanente ou temporaire, pour assister l'archiviste dans sa tâche et participer aux projets de valorisation par l'association.
3- Matériel:
Le local de conservation sera équipé de rayonnages conformes aux normes de conservation des documents d'archives.
La salle de consultation sera équipée de rayonnages de bibliothèque, de tables et de chaises pour l'espace de consultation, et d'un équipement informatique et multimédia.
Pour l'activité « Randonnées » un balisage sera prévu.
4- Budget:
Le Pôle pourra fonctionner à l'aide d'un budget abondé par les financements  de la mairie d'accueil, du département du Finistère, de la région Bretagne, de l'Union Européenne, de l'ANACR, de l'association des Amis du Pôle Jean Moulin, d'autres associations partenaires, d'artistes...

Article 4 - Partenariats
Le Pôle Jean Moulin pourrait bénéficier du soutien des partenaires suivants, pour financetr les activités du Pôle, l'aider dans la gestion de son activité documentaire, participer aux expositions , créations de chemins de randonnée et actions de valorisation:
- Mairie de la ville d'implantation du Centre
- la Communauté de communes
- Conseil Général du Finistère  
- Conseil Régional de Bretagne
- institutions européennes               
- Ministère de l' Education Nationale
- Université de Bretagne Occidentale
- Archives départementales
- Office National des Anciens Combattants
- Musée des Beaux Arts de Quimper
- Musée de la Résistance Nationale
- Fondation de la Résistance
- Fondation Charles de Gaulle
- Musée Leclerc et Jean Moulin
- Mémorial de Fort Montbarey et  musée de Saint – Marcel
Liste non exhaustive, d'autres partenariats sont possibles, en priorité toute autre association de Résistants, Déportés ou Français Libres présente dans le  Finistère(sans exclure le presse régionale, C E des entreprises locales ou nationales, mécénat... )
Plus précisément, le Pôle bénéficiera du soutien du service départemental des archives du Finistère, sous forme d'aide et de conseil, pour tout le domaine de la gestion des archives.  
Article 5 -  Comité de parrainage
Les personnalités de la Résistance dont les noms suivent en ont accepté le principe: Cécile Rol-Tanguy, Raymond Aubrac, Louis Cortot, Jean-Louis Crémieux-Brillac, Stéphane Hessel. D'autres personnalités de la Résistance, comme Daniel Cordier, sont pressenties.
En fait aussi partie l'ensemble des présidents d'honneurs de l'ANACR du Finistère, notre co-président Charles Paperon, ainsi que Louis Le Pensec, Ancien Ministre. Sont aussi pressenties d'autres personnalités du Finistère, comme l'Ancien Sénateur Alain Gérard.

Article 6 - Comité de pilotage:
Le comité de pilotage a pour rôle de conduire ce projet à sa réalisation. Il serait idéalement composé:
du Préfet du Finistère ou de son représentant;
du Président du Conseil Général ou de son représentant;
du  Maire de la commune d'accueil;
du bureau départemental de l'ANACR 29
ainsi que:
du directeur des Archives Départementales ou de son représentant;
du directeur de l'ONAC ou de son représentant;
d'un représentant de l'Université de Bretagne Occidentale;
 un représentant du  Musée de la Résistance Nationale;
des représentants des associations fédérées autour de ce projet.  
Un Conseil Scientifique et une Association des Amis du Pôle Jean Moulin seront créés, assurant la qualité et le rayonnement de ce Pôle.
Article 7- Plan de développement
Un local est  dès cette année, mis à notre disposition par Madame le Maire de Châteaulin. Et nous permet de mettre en oeuvre la première étape de ce projet:
Nous allons y regrouper nos livres, documents, archives et dons  actuellement dispersés et  lancer un appel au regroupement des archives et documents privés sous forme de dépôt, don, ou prêt à seule fin de numérisation. La perte, maintenant presque quotidienne, de tout ce patrimoine est à endiguer d'urgence.
Article 8 – Rayonnement:
 Un festival du livre d'histoire  tenu chaque année ou tous les deux ans dans les locaux du Pôle Jean Moulin contribuerait au lustre de la ville qui nous accueillerait.
La riche personnalité de Jean Moulin, sous-préfet de Châteaulin, Résistant, citoyen exemplaire, mais aussi artiste lié d'amitié à d'autres artistes bretons dont Max Jacob, donnerait au Centre Résistance et Citoyenneté une ouverture vers des expositions d'oeuvres artistiques en partenariat avec les musées du Finistère.
Enfin, nous rechercherons, dans notre souci de réaliser une structure souple, mobile, efficace, au service de tout public, à nous inspirer de la « théorie de la goutte de mercure »- chère à Charles Tillon - si bien mise en oeuvre dans les maquis du Finistère.
Rédacteurs -pour le bureau ANACR du Finistère- Anne Friant et Marie-Noëlle Postic
Conduite du projet: Anne Friant, Bernard Le Guillou, Lucienne Nayet, Marie-Noëlle Postic, Pascal Prigent
Lucienne Nayet est la Présidente des Amis du Musée de la Résistance Nationale
Nous exprimons toute notre gratitude à  Monsieur Buno Corre , Directeur des Archives Départementales, à Monsieur Yorick Schleef, chargé d'études documentaires, responsable du secteur des archives privées et de l'iconographie aux Archives Départementales, pour l'aide précieuse qu'ils nous ont apportée.                                                                                       
2 04 2011 revu le 20 07 11

Comité de parrainage:Il faut y ajouter Daniel Cordier et René Vautier
29 mai 2012
Stacks Image 24380



« Quoiqu'il arrive, la flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. »

Général De Gaulle

Anciens Combattants et Amis de la Résistance Général De Gaulle -ANACR- Comité départemental du Finistère

PÔLE JEAN MOULIN

RESISTANCE et CITOYENNETE - Du FINISTERE à l'EUROPE
Comité de parrainage:
Raymond Aubrac (+), Suzanne Bernard, Marie-José Chombart de Lauwe, Daniel Cordier, Louis Cortot, Jean-Louis Crémieux-Brillac, Daniel Cordier, Stéphane Hessel, Jean Le Bris, Jean Le Corre, François Moal, Cécile Rol-Tanguy, Jean et René Vautier;
le Comité d'honneur et les Résistants du Comité Directeur de l'ANACR du Finistère -Yves Autret, Arthur Baron, Edmond Bellec, Alain Brénéol, Jean et Célestine(+) Charlès, Maurice(+) et Bernadette Clairon, Simone Cosquéric, Aline De Bortoli(+), Joseph Guillou, Raphaël Guillou(+), Marie-Yvette Hily, Marcel Hubert, Jean Kerdoncuff(+), Louis Lanurien(+), André Le Cras, Paul Le Gall, Auguste Le Guillou(+), Jean Le Guillou, Edouard Le Jeune, Louis Le Pape(+), Eugène Le Pesque(+), Henri Le Poupon(+), Eugène Littoux, Louis Lozac'h, Alain Madec, Michel Mazéas, Jacob Mendrès(+), Louise Monfort, Marcel Noblet, Paul Ollivier, Charles Paperon, Jean Peru, Marie Salou(+), Joseph Scotet, Roger Trichard(+), et l'ensemble des Résistants membres de l'ANACR du Finistère,
Christine Levisse-Touzé, historienne, directrice du Musée Jean Moulin, Libération de Paris, maréchal Leclerc de Hautecloque – musée de la ville de Paris-, Lucienne Nayet, co-présidente du Musée de la Résistance Nationale, présidente des Amis du Musée de la Résistance Nationale et Louis Le Pensec, ancien ministre. D'autres personnalités sont pressenties.
Appel aux Français Libres, Résistants, Déportés, à leurs associations, à leurs familles, ainsi qu'à tous ceux qui sont attachés aux idéaux et aux valeurs de la Résistance
Rassemblons les sources privées de documents, d'archives, de témoignages sur la Seconde Guerre Mondiale, la Résistance, la Déportation, leur dispersion accompagnant la disparition des derniers acteurs et témoins. La perte, presque quotidienne de tout ce patrimoine, soixante-six ans après la victoire sur le nazisme, est à endiguer d'urgence. Nous proposons la création d'un lieu unique sur le Finistère accueillant la collecte de tout ce patrimoine, sous forme de dons, dépôts, ou prêts à fin de numérisation.
L'enjeu majeur pour notre civilisation de ce conflit mondial, la place exceptionnelle du Finistère et de sa jeunesse dans ce conflit, l'hommage dû aux femmes et hommes de courage et d'espoir auxquels nous devons d'être libres, imposent la transmission aux jeunes de demain de ce patrimoine moral et matériel.
«  Depuis cinq ans, il n'est plus sur cette terre de matin sans agonies, de soir sans prisons, de midi sans carnages » écrivait Albert Camus en juillet 1944.
Quand il écrivait cette Lettre à un ami allemand, en « cette nuit d'Europe où courent les souffles de l'été », Camus ne connaissait pas encore l'ampleur inouïe des crimes commis à l'Est par l'Allemagne nazie.
Français Libres, Résistants, Déportés, vous qui avez connu «  la Bête immonde », l'avez combattue, l'avez vaincue, avez vu tant des vôtres périr dans ce combat pour la dignité de l'homme et la liberté de notre pays, faites de ce projet le vôtre. Ensemble, pour les générations à venir, pour continuer à construire ce monde plus fraternel que voulaient les Résistants, donnons vie au Pôle Jean Moulin.

Les Résistants de l'ANACR vous adressent leur fraternel salut.
Les Amis de la Résistance vous adressent leur respectueuse reconnaissance.
Pour le bureau départemental:
Anne Friant-Mendrès Pascal Prigent
3, Descente du Douric, 29 170 Fouesnant 8, rue Anjela Duval, 29 590 Pont-de-Buis-lès-Quimerc'h
anne.friant@wanadoo.fr 06 79 69 81 45 c.prigen@orange.fr 06 65 42 28 03

Marie-Noëlle Postic Bernard Le Guillou
20, rue de la Poste, 29 140 Plounéour-Menez Lieu-dit La Beurrerie, 29 150 Châteaulin ( 30 01 12 AF)
*Une liste exhaustive sera prochainement établie.